ACCES ADHERENTS
Accueil > ACTUALITES > Actualités des partenaires > Rencontre « Je rêvais d’un autre monde : l’adolescence sous l’emprise de Daesh (...)
Rencontre « Je rêvais d’un autre monde : l’adolescence sous l’emprise de Daesh » - 27 Mai 2019
Organisée par le Réseau Ados Cochin et le Pr. Marie Rose MORO


Rencontre du Réseau Ados Cochin : « Je rêvais d’un autre monde : l’adolescence sous l’emprise de Daesh »

Intervenant : Serge HEFEZ (psychiatre, hôpital Pitié-Salpêtrière)
Discutant : Gilles GARCIA (ETSUP)

Le séminaire sera suivi de rencontres de 15h30 à 16h30 permettant un échange clinique avec ceux qui le souhaitent : pour mieux se connaître, discuter des situations à s’adresser et travailler la fonctionnalité du réseau.

« Familles, nous avons besoin de vous ».

Qu’il s’agisse du champ social, éducatif ou du soin, les adolescents arrivent avec, dans leurs bagages, leur famille. Venant témoigner de l’histoire transgénérationnelle, les adolescents portent dans leur corps, leurs symptômes et leur récit de multiples histoires individuelles et collectives.

L’adolescence est décrite comme cette période où l’on se sépare des imagos parentales, où les affiliations, les nouveaux modèles identificatoires permettent de prendre une place différente au sein de la filiation. Pourtant ce remodelage des relations parents-enfants ne peut se faire que lorsque les liens familiaux sont suffisamment sécures, pour les adolescents comme pour leurs parents.

La place des familles dans les prises en charge des adolescents a considérablement changé. Tout d’abord mises à l’écart, voire jugées, elles devaient écouter conseils et prescriptions des professionnels. Les discours sur les familles étaient submergés d’interprétations et bien souvent, une causalité familiale était évoquée face aux symptômes des adolescents. Puis une évolution nette et progressive, s’accélérant depuis quelques années, a vu le jour, plaçant les familles au cœur du travail avec les adolescents. De responsables et coupables, les familles sont devenues des acteurs essentiels vers le mieux être de leurs adolescents.
Développement des thérapies familiales et multifamiliales, guidance parentale dans les situations à risque comme les trauma, les maladies chroniques ou tout simplement en soutien lors d’accès à la parentalité vulnérables et fragiles, implication des associations de familles de patients, * Pédopsychiatre, Praticien hospitalier à la Maison des Adolescents de l’hôpital Cochin ouverture et combat pour accueillir les nouvelles familles et les nouvelles filiations, tous ces multiples mouvements vont dans le même sens : permettre aux familles de remobiliser leurs compétences et leurs ressources. Seule la prise en compte de l’environnement familial dans toute sa diversité (structurelle, sociale, culturelle), dans lequel l’adolescent va continuer à se développer pendant et après la prise en charge peut permettre la consolidation et le maintien à long terme des changements obtenus.
Cette rencontre se propose donc de réfléchir à la nouvelle place donnée aux familles, clés de voûte et expertes de leurs adolescents.

Horaires  : 14h-15h30

Lieu  : Maison des Adolescents
Salle S. LEBOVICI de l’hôpital Cochin,
97 boulevard de Port-Royal 75014 Paris


Ouvert aux professionnels sans inscription préalable