ACCES ADHERENTS
Accueil > ADOLESCENTS > SOMMEIL > Le sommeil
Le sommeil
Le sommeil : essentiel pour la santé


Quand on est ado, on aime alterner entre grass’ mats et nuits blanches. Mais pour être en forme, on a besoin de bien dormir. Or, qu’est-ce que ça veut dire « bien dormir » ?



A quoi ça sert de dormir ?
Le sommeil fait partie des fonctions vitales de ton organisme comme la respiration ou la digestion…

Le sommeil ne permet pas seulement de reprendre des forces, il est indispensable au développement cérébral ou encore pour assurer certaines fonctions métaboliques comme le stockage des graisses.

Mais voilà, quand le marchand de sable se fait attendre, quand les aiguilles de l’horloge n’en finissent pas de tourner, les répercussions sur le corps se font ressentir. Car le sommeil doit être suffisamment long et de bonne qualité pour être réparateur.

Quelles sont les conséquences du manque de sommeil ?
Elles sont variables d’une personne à une autre. Généralement, elles se manifestent dès le jour qui suit le manque de sommeil.
Les premiers troubles observés concernent l’humeur. Tu te mets facilement en colère, tu ne supportes pas la contradiction et deviens agressif. Tu n’as plus de plaisir à rien, tu te mets à voir tout en noir !

Puis c’est au tour des fourmillements, des troubles de la vision, des maux de tête de faire leur apparition. Viennent s’ajouter les problèmes de mémoire et le manque d’imagination.

Bien entendu, ton corps ne suit plus : la montée des marches menant à la salle de cours s’apparente à l’ascension de l’Everest.

Ton corps ne t’envoie pas ces signaux de fatigue pour t’embêter mais bien pour te protéger. Il est programmé pour t’imposer le sommeil régulièrement « Mayday, mayday, rapatriement immédiat sur l’oreiller ! »

De combien d’heures de sommeil ai-je besoin ?
Notre corps a besoin de dormir. Même celui du plus fêtard des fêtards. Néanmoins chacun possède sa propre horloge interne, avec des besoins en sommeil différents selon les individus. Du coup, certains auront besoin de 6 heures de sommeil quand d’autres en réclameront 10. Peu importe ! L’essentiel est de s’écouter et de bien récupérer.

Le sommeil n’est donc pas à prendre à la légère.

Voici quelques conseils pour « bien dormir »
A l’adolescence les cycles veille/sommeil sont perturbés par les poussées hormonales de la puberté. Malheureusement, tu ne peux pas y faire grand-chose. Mais voici comment tu peux agir pour tenter de dormir le mieux possible.

• Un café, un thé, un Coca ou Pepsi ou un apport en vitamine C dans la soirée peut empêcher le sommeil. Dans ce cas, aucun excitant après 17 heures mais une bonne tisane, y’a rien de tel !

• En parlant d’excitants : les discussions interminables au téléphone ou sur Internet, la télévision, la série préférée, les jeux vidéo sont autant d’interactions qui permettent de décompresser en fin de journée mais qui retardent l’heure du coucher. La lumière des écrans te met dans un état de veille.

• La période du brevet, du bac ou des examens en général entraîne souvent des angoisses qui rendent le sommeil très léger et perturbé. Attention également aux révisions intensives du soir : elles énervent. Ça peut aussi être le cas lorsqu’il y a des problèmes de famille ou de cœur. Et si on essayait de faire le vide dans sa tête ? Les problèmes ne se résolvent pas pendant la nuit, ils peuvent bien attendre le lendemain.

• Tu peux avoir l’impression que certaines substances te poussent dans les bras de Morphée (dieu grec du sommeil). Que nenni, ce sont de faux amis !

La consommation régulière de tabac entraîne des difficultés d’endormissement et une somnolence matinale. Le cannabis et l’alcool modifient les phases du sommeil. Ils altèrent tes fonctions intellectuelles le lendemain et ce, proportionnellement à la quantité consommée.

• Ne pas regarder la télé ni manger au lit. Et oui, rester longtemps au lit sans dormir fragmente et allège le sommeil. Le lit : c’est pour dormir (et/ou faire l’amour).

• Se coucher à heure régulière, le corps prend l’habitude et le sommeil vient plus facilement.

• Dormir dans le noir et dans le silence ! Il vaut mieux éviter de s’endormir avec les écouteurs dans les oreilles car l’attention est maintenue éveillée.

Le sommeil est un état dans lequel nous passons environ le tiers de notre vie.

Autant rendre ce long moment des plus agréables.